top of page

Mac Story, il fallait renoncer à mille possibilités pour créer le Mac.

Tout a été quasiment dit et écrit sur Steve Jobs, le cofondateur d’Apple. Mais parmi ses secrets de réussite, il y a une règle, passée quasiment inaperçue alors qu’elle représente, à elle seule, les fondements de toute son œuvre.



Non, il ne s’agit pas du garage mythique dans lequel il a démarré en compagnie de son acolyte Steve Wozniak, mais d’un principe de fabrication qui l’a fait résister aux mille possibilités qui s’offraient à lui. Devenu une règle fondamentale dans le management de projets, ce principe consiste à ne pas céder aux tentations qui risquent de travestir l’idée de base qui a inspiré votre projet.


Le principe consiste à ne pas céder aux tentations qui risquent de travestir l'idée de base qui a inspiré votre projet.

Rappelez-vous, pour ceux qui ont connu les années 80 et l’époque du lancement du premier Macintosh. Sous le règne des PC d’IBM, les ordinateurs étaient encore réservés aux professionnels et il fallait être informaticien pour pouvoir s’en servir. Et c’est là où se situe l’audace et le génie de Steve Jobs. Dès le départ, il s’était fixé comme objectif de créer l’ordinateur personnel qui serait en capacité de conquérir les foyers. Un pari fou à l’époque, mais Ô combien payant s’il réussissait. Car, bien évidemment, le nombre de foyers dépasse largement celui des entreprises. Ce qui représente un marché colossal et un potentiel mondial qui se compte en milliards de dollars.


Article complet disponible dans le N° 1 de Business Story Magazine du mois de mai 2021.

14 vues
logo-bs-noir.png

Chaque business a son histoire.

Et vous, c'est quoi la vôtre ?

Si vous estimez que votre histoire, celle de votre entreprise ou de votre projet, mérite d'être connue, contactez-nous pour en parler.

bottom of page